Anges gardiens VS nos chers disparus: Et si on pigeait la différence?

Hello mes chers co-créateurs terrestres!

Me voilà prise par l’envie presque frénétique d’écrire un article. Alors que j’étais entrain de déguster mon thé mentholé, made in Marocco, mon esprit s’est quelque peu envolé vers Jérémie, mon ange gardien. Ah Jérémie, mais que ferais-je sans toi?! Une idée, un sentiment, bref, fallait que j’vous parle de quelque chose et éclaircisse de nombreuses lanternes. Aujourd’hui, une cliente m’affirma spontanément qu’elle savait bien qui était son ange gardien, c’était sa tante Suzanne pardi! Elle avait toujours été sa petite protégée donc une fois disparue (paix à Suzanne), il lui semblait logique que cette dernière devienne son ange gardien.

Il est clair que l’idée est plutôt kiffante: Imaginer un cher disparu se transformer en ange majestueux dont la mission est de nous protéger, ça le fait! Je vais peut-être en décevoir plus d’un par mes mots mais les choses ne se passent pas vraiment ainsi!

Les anges sont des êtres à part et ils ne vibrent pas sur la même fréquence énergétique que nous, tout comme le riz est différent des spaghettis (cyril Lignac, sort de mon esprit!). Désolée, je crois que j’ai un peu faim, mais je ne peux aller me rassasier avant d’avoir terminé ce post sinon Jérémie risque de faire la tronche!

Anges Gardiens

Nous allons reprendre les choses du début, enfin mon début car on ne sait pas vraiment ou il se situe. Notre âme a une mission principale, s’élever, vibrer et se détacher de tout ce qui l’en empêche, et qui est bien propre à l’Homme (avec un grand H hein?!) : ego, émotions négatives, matérialisme, envie de meurtre pour les plus déjantés…et j’en passe. Donc, notre âme a une mission principale et elle traverse différentes vies afin d’y répondre. Avant chaque incarnation, un plan d’attaque est mis en place, nous décidons de ce que nous allons expérimenter afin de s’élever. Bien évidement, nous ne sommes pas seuls pour élaborer le plan, on sait bien là haut que l’union fait la force. Nous travaillons donc de pair avec notre ou nos ange(s) gardien(s) et nos guides. Bah oui, car on peut en avoir plusieurs! Mais là n’est pas le sujet. Une fois que le plan est mis en place, c’est parti mon kiki, on débarque sur la planète terre, as a baby! Notre ange gardien lui, reste là haut, bien au chaud et veille sur nous, pour que tout se déroule comme convenu et que nous nous sentions pleinement épaulé lors des différentes étapes!

Nous connaissons donc notre ange gardien depuis bien longtemps, mais on ne s’en souvient pas, enfin à la base car si on commence à le taquiner sur son terrain et à s’intéresser un temps soit peu à sa présence, c’est le feu d’artifice angélique! Concrètement, il ne demande que ça, la vie devient plus simple!

Mais que deviennent nos chers disparus?

Mission accomplie ou pas (certaines âmes sont un peu bornées), hop, nous retournons à la source (Dieu, l’énergie universelle… c’est comme vous voulez) pour faire le fameux bilan! Notre ange gardien est bien évidement là, et après une bonne accolade énergético-cosmique, on se remet au travail car en tant qu’âme, on ne chôme pas! Nous effectuons  un travail d’élévation en mode incarné, sur terre, mais nous le poursuivons également lorsque nous sommes de retour à la maison. Certaines âmes « taffent » dans leur coin quand d’autres deviennent des guides, tout est question de ce qui est bon pour notre apprentissage et notre élévation!

Un cher disparu peut donc devenir notre guide un certain temps, si cela est bon pour nous et pour lui. Mon cousin Yohann par exemple, parti rejoindre la source il y a presque 9 ans, m’a suivi un long moment et m’a évité de grosses galères en me guidant et montrant sa présence de moultes (pas moules) manières. Depuis 3 ans, il est un peu moins présent dans mon quotidien et m’a fait savoir qu’il avait d’autres projets. Son âme s’est élevée sur les plans subtils (il a bien bossé), et il travaille à sa prochaine incarnation. Il vient toutefois me filer un coup de main si je fais appel à lui.

Plus l’âme est haute, plus il est difficile de descendre sur terre, un peu comme la galère de descendre d’une échelle de pompier si on est perché à 10 mètres de haut (et qu’on est pas pompier). Vous voyez le genre?

Un cher disparu ne se transforme donc pas en ange, tout comme il y a peu de chance que nous en devenions un une fois notre révérence tirée. Sorry. Toutefois, il peut devenir un guide et ça, c’est quand même plutôt cool!

Au final, c’est pas si grave, l’essentiel étant que tante Suzanne (je l’avais presque oubliée) se porte bien et que son âme grandisse un max. Et puis, un ange gardien, on en a un ( ou deux, ou trois) et c’est ça qui compte!

Bon mes p’tis loups, sur ces belles paroles, je tire ma révérence, non pas pour rejoindre la boîte à sapin (pas encore) mais pour aller me sustenter! 😀

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous souhaitez quelques « flashs » précision! 😉

Très belle journée à vous!

signature


Rétrolien depuis votre site.

marina

Je suis Énergéticienne, Maître Reiki, Praticienne en Thérapie d’Energie Intégrée & Traducteur Angélique ! Ma mission ici, est de vous aider à communiquer avec les Anges & percevoir leur guidance, pour une vie plus simple, plus fun, en alignement avec votre mission d’âme.

Commentaires (3)

  • Avatar

    Estelle

    |

    Oh merci pour ces précisions précieuses, Cest ma fille (9ans) qui vas être déçu quand je vais lui dire que je pourrai pas, lors de mon envol, être son Ange… Mais je pourrai être son guide, si besoin, c’est déjà pas mal 🙂
    Encore merci Marina 🙂

    Reply

    • Avatar

      marina

      |

      Avec plaisir Estelle! Dis à ta fille qu’être guide c’est encore mieux car on peut donner plus de conseils! 😉 😀

      Reply

      • Avatar

        Estelle

        |

        Merci Marina 🙂 Je vais lui en faire part 🙂
        Il faut que je vous dise, elle était très fière quand je lui ai dit que j’ai eu la re-re-confirmation du nom de mon ange grâce à 1’un de ces dessins 🙂
        Elle aimerait du coup connaitre le nom du sien, n’es pas trop tôt à 9ans ?

        Reply

Laisser un commentaire